Suivre l’actualité

Une fleur jaune est au milieu de deux mains ouvertes.

Pourquoi revenir à Pâques?

19 mars 2024

Stéphane de Sainte-Adèle

  • Spiritualité

Pâques, cette célébration, encore et toujours, m’inspire profondément!

Il serait simple de ne voir en cette période que des images d’œufs colorés, de lapins en chocolat, et des retrouvailles familiales, surtout à l’heure où le printemps pointe son nez, réveillant la nature et rallongeant nos journées.

Pour moi, comme pour beaucoup d’autres, Pâques évoque bien plus que des traditions. C’est le temps des renouveaux, du grand ménage qui anticipe de beaux lendemains, et des longues soirées propices aux dîners entre amis. 

Mais pourquoi donc revenir sans cesse à cette ancienne histoire de Jésus, fait prisonnier, humilié, trahi, et finalement, ressuscité des morts? Par tradition ou, surtout, pour la puissance symbolique qu’elle revêt sur le plan spirituel.

La fête de Pâques

Pâques est cette fête qui nous rappelle que la vie peut renaître, que la dignité peut être retrouvée, même après les pires humiliations. La résurrection de Jésus incarne un message d’espoir, une certitude spirituelle qui dépasse l’entendement humain.

Ainsi, pour moi, Pâques, avec son thème central de renaissance et de résurrection, résonne comme un appel de Dieu à la capacité humaine de se relever après les épreuves les plus sombres. Cette histoire symbolise l’espoir et l’assurance que la vie triomphe toujours.

Que nous, chrétiens et chrétiennes, ayons choisi de célébrer cette fête au printemps marque cette idée de renaissance qui va bien au-delà des frontières religieuses strictes, touchant le cœur de chacun, quelle que soit sa foi.

Une invitation au renouveau

Lorsque je me connecte aux émotions profondes que Pâques évoque, je ressens la joie, la confiance, la lumière et l’espoir. Cette fête annuelle, après chaque hiver, m’encourage à croire en de nouveaux départs, en une transformation personnelle et en un renouvellement de l’esprit.

Ainsi, Pâques devient une invitation à regarder au-delà de mes défis actuels, à trouver la force de me relever et à embrasser la vie avec un renouveau d’espoir et de confiance. Si le Christ a pu se relever après des épreuves dégradantes et la mort, je peux avoir confiance que Dieu souhaite aussi ma résilience.

En ce sens, que ce soit à travers la merveilleuse histoire de la résurrection de Jésus, le renouveau printanier de la nature, la confiance en une vie nouvelle après l’adversité, ou simplement la méditation sur le sens profond, mystique et spirituel de la force de vie, je crois sincèrement que nous sommes tous et toutes appelés à nous souvenir que, même dans les moments les plus sombres, la force du relèvement, la lumière de la renaissance et la confiance en la vie existent simplement et naturellement.

C’est un rappel sans équivoque du don de vie qui nous est généreusement offert par Dieu, par la nature, par l’amour partagé! Joyeuses Pâques!

Si vous aimez ce contenu, partagez-le.