Suivre l’actualité

Un homme contemplant le pardon de soi-même

Le pardon en 7 étapes

3 juillet 2024
Photo de Stéphane de Sainte-Adèle

Stéphane de Sainte-Adèle

  • blogue
  • Spiritualité

Un voyage spirituel de libération et de renouveau

Comme chrétien, le pardon est essentiel à ma vie spirituelle, une manifestation de l’amour parfait. Cette notion est importante dans les enseignements de Jésus, qui nous exhorte à pardonner non seulement pour notre paix intérieure, mais aussi pour favoriser la paix et la réconciliation autour de nous. Jésus nous invite à pardonner infiniment, comme il l’a illustré en demandant à Dieu de pardonner ses bourreaux sur la croix, car « ils ne savent pas ce qu’ils font ».

Les sciences humaines, notamment la psychologie, reconnaissent la valeur du pardon. Ce processus peut transformer nos vies, nous libérer du passé douloureux et nous donner un nouvel élan pour notre croissance personnelle. Explorons donc ensemble la beauté du pardon à travers une perspective chrétienne, enrichie de réflexions psychologiques et théologiques.

Pardonner est un acte de courage

Pardonner est un acte de courage et de libération intérieure. Le pardon nous aide à verbaliser notre souffrance, facilitant ainsi l’acceptation des blessures du passé. Il s’agit de lâcher prise sur ce qui ne peut être changé. Pardonner ne signifie pas justifier l’offense, mais renoncer à la colère et à la haine qui nous rongent.

Les étapes du pardon

Plusieurs experts en psychologie proposent des méthodes pour guider les personnes dans ce processus. Psychologue.net propose 7 étapes. Ces étapes mettent des mots sur des démarches que des personnes ont pu expérimenter ou explorer de manière intuitive. Elles ne constituent pas un chemin infaillible. Humblement, je peux témoigner, qu’au terme d’une tel processus mené avec l’aide et l’amour de Dieu, il est possible de ressentir une libération, une forme de guérison.

  1. Mettre fin à la souffrance : Commencer le pardon lorsque l’offense a cessé, pour une question de sécurité personnelle.
  2. Reconnaître la douleur : Permettre la reconnaissance de la douleur causée par l’offense, premier pas vers la guérison.
  3. Exprimer sa colère : Libérer la colère de façon constructive, par l’écriture, la conversation, la création artistique.
  4. Se libérer de la culpabilité : Arrêter de se blâmer. Accepter sa part de responsabilité.
  5. Cultiver l’empathie : Comprendre les motivations de l’autre pour rompre le cycle de la haine.
  6. S’accorder du temps : Le pardon est un processus qui prend du temps.
  7. Renforcer son esprit : Reconstituer sa vie avec un esprit renouvelé après avoir dissipé la colère.

La présence de Dieu dans le processus du pardon

Dans ce parcours, Dieu est notre soutien constant. Il souhaite que nous nous libérions pour vivre heureux et renouvelés. La prière, la méditation, la visualisation, la conversation pastorale et la thérapie font partie des outils puissants pour nous aider à avancer.

  • Prière : Connexion et dialogue avec Dieu, cherchant force et guidance.
  • Méditation : Calmer l’esprit et trouver la paix intérieure.
  • Visualisation : Imaginer un futur libéré de la rancune envers soi et l’autre.
  • Conversation pastorale : Verbaliser ses situations dans un espace sacré.
  • Thérapie psychologique: Soutien expert pour comprendre et traiter les écueils psychologiques rencontrés.

Les bienfaits du pardon

Le pardon, selon le psychologue Jean Monbourquette, n’implique ni l’oubli ni la justification de l’offense. C’est un chemin vers la libération des émotions négatives, améliorant notre bien-être mental et physique. Des études montrent que le pardon réduit l’anxiété, la dépression et favorise une maturité émotionnelle accrue et une meilleure estime de soi.

Conclusion

Personnellement, ma foi m’a conduit naturellement à travers des parcours exigeant et libérateurs de pardon. En tant que chrétien, je ressens cet appel à pardonner pour ma propre paix intérieure et pour refléter l’amour de Dieu. Il a été essentiel pour moi de percevoir le pardon, non pas comme une faiblesse, mais comme un acte de courage, de force et de lâcher-prise. Embrasser ce voyage spirituel m’a ouvert la porte à une vie plus riche, libre, épanouie, alignée avec les enseignements du Christ et imprégnée de son amour. J’espère qu’il en sera ainsi pour vous aussi.

Le pardon exprimer par deux personnes.
* Photo de Gus Moretta, unsplash.com. Utilisée avec permission.

Si vous aimez ce contenu, partagez-le.